Un gout néo-zélandais

Publié le par Helo & Ben

Derniers jours chez nos amis à la ferme de Mount Gambier.

Pour notre dernier weekend, Brian nous a organisé une party. Toute la famille et quelques amis sont venus souhaiter en avance l'anniversaire d'Hélo et "fêter" notre départ pour de nouvelles aventures.
Pour l'occasion, Brian voulait tenter de cuisiner une spécialité néo-zélandais : Le Hangi.
En voici la recette :
- Creuser un trou (rectangulaire) d'un mètre de profondeur
- Y allumer un feu
- Y mélanger des pièces de métal ou des pierres et laisser chauffer plusieurs heures
- Pendant cette attente, préparer la cagette de viandes et légumes. Nous y avons mis du mouton, de l'oie, des patates, des carottes, de la citrouille...
- entourer la cagette de papier d'alu
- Une fois les pierres "en fusion" (ou presque) les recouvrir de feuilles de choux
- Mettre des linges mouillés sur les bords du trou
- Poser la cagette sur les choux, la recouvrir également de feuilles de choux puis d'un linge propre mouillé
- Recouvrir le tout de terre et laisser cuire au moins 4h


SL746125.JPG SL746147.JPG
Ca à l'air excellent sur le papier mais en fait c'est beaucoup de travail pour un résultat correct. La viande était parfaite, les patates également, mais certains légumes étaient trop cuits... Mais l'expérience restait très interessante et vraiment conviviale.
La fête en elle même était vraiment typiquement à l'américaine avec guirlandes de lumières, petit feu autour du groupe, malgré l'interdiction, pour griller des mashmallows. Nous avons d'ailleurs été à deux doigts de démarrer un bush fire en laissant tomber une brindille dans l'herbe sèche (l'herbe s'est enflammée comme un feu de paille...) 
Parmi cette ambiance australienne, nous avons mis notre touche française en organisant une pétanque. Ils ont donc appris les règles mais cela ne leur a pas empêché de prendre une rouste, surtout quand la première boule d'hélo a réussi à dégommer les boules des aussies...Et BIM ils étaient bluffés!!

Nous avons entre temps tué un mouton (et il s'avère que Brian a shooté le mauvais, après avoir raté le premier deux fois, il a fini par en dégommer un autre. Je peux vous dire qu'après on surveillait si l'autre finissait aussi par rendre son ticket!). Nous l'avons donc tondu, vidé, dégraissé et découpé (nous en avions pour au moins 600$ de viandes). Encore une fois, ça sera surement très utile si jamais nous revenons au travail de la terre pour survivre dans les années à venir...

SL746106.JPG

Enfin le lendemain, nous avons pu sortir les 2 vieux solex de Brian (datant de 1970), les nettoyer et les réparer (et ça va étonner mes cousins de Quimiac, les réparations n'ont pas duré plus de 30 minutes...). Bref nous sommes prêt pour devenir fermiers, bricoleurs et bouchers !

 

SL746162.JPG

 

Ps : on a de moins en moins le net. Dsl pour ces nouvelles tardives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Nous avons bien ri
Répondre
L
Bon, si je comprends bien, vous etes prets pour faire un stage commando au fin fonds de l'Afrique, tuer des betes, les dépecer, les cuisiner et vivre en parfaite autonomie.....Ou bien encadrer une<br /> troupe de scouts pour leur apperendre comment on cuisine avec les moyens du bord ?<br /> Ici tout va bien, WE à Quimiac sous le soleil froid et grande ballade avec Cilou, Maman, micou et Aude pour aller voir, entre autre, la grande maison du fort, à 2 pas des Quenardel, qui a<br /> totalement brulé il y a 15 jours, c'est la grande maison au dessus de notre petite plage au bout de Lanséria !!<br /> On vous embrasse
Répondre